img

QU'EST-CE QU'UNE FEMME FONTAINE


Facebook Twitter Google Plus email Une manifestation du plaisir sexuel féminin qui surprend les hommes et mettre mal à l’aise les femmes à qui ça n’ait jamais arrivé auparavant, c’est bien ce que l’on nomme l’éjaculation féminine, plus connu sous le nom de femme fontaine. Ce phénomène peut arriver à la suite d’une trop grande excitation et surtout après de longs massages du point g féminin. Souvent mal vécue au moment de l'orgasme car cela surprend, cette "éjaculation" est accompagné d’un plaisir extrêmement intense et violent.

Ce qui est évident, c’est que la femme qui parvient à ce stade au moment de l’orgasme et le gage d'un lâcher-prise total dans l’excitation et le plaisir, car c’est une source de bonheur sexuel un cran bien au-dessus d’une jouissance dite « standard ». Une réserve pour une catégorie de femmes, le fait de se libérer de cette substance est bien lié à l'orgasme mais ne rajoute pas systématiquement du plaisir au plaisir. Chacune est différente aux sensations et aux réactions, le seul point sur lequel toutes le filles sont d'accord, c'est le plaisir clitoridien totalement incontournable, le clitoris étant le seul déclencheur de l'orgasme.

Comme la quête du point G, être capable d'éjaculer, quasiment comme un homme n'est pas une obligation et ne doit pas être pris comme le graal du palsir d'une femme, mais c'est une expérience à tenter car dans le domaine du plaisir sexuel, il peut être consommé sans modération et apporte une satisfaction dans la vie quotidienne.



img

L'EJACULATION FEMININE

Toutes les femmes peuvent être femme-fontaine ? Oui et non, dans l’absolu, c’est souvent pas hasard que cette soudaine manifestation se produit à un moment ou la femme n’est plus maîtresse de son excitation. Il a été constaté que certaines parviennent plus facilement à cet état que d’autres avec la même stimulation de la zone G, mais comme dans la plupart des sensations induites par le désir, l’excitation et la stimulation sexuelle, le résultat est souvent incontrôlable, et c’est aussi ce qui rend la jouissance et l’orgasme si agréable et indéfinissable.

Si vous voulez essayer de connaître cette fantastique sensation de plaisir,  vous avez beaucoup plus de chance de le découvrir seule en se masturbant, si possible avec un sex toy coudé adéquate, spécialement conçu pour stimuler le point G, que lors d’un rapport de couple.





img

COMMENT DEVIENT-ON UNE FEMME FONTAINE

femme qui éjacule

Pour atteindre ce nirvana, toutes vos zones sexuelles les plus érogènes doivent être sollicitées. Le clitoris, par définition, car sans lui point de plaisir possible, mais aussi l’intérieur de vagin dans la zone G et l’anus chez celles qui (très nombreuses) peut être le déclencheur de l’orgasme. L’excitation doit être à son comble pour arriver à cet état de « petite mort » accompagné de ce jet de liquide féminin.

Pour les femmes qui ont visionné certaines vidéos d’éjaculation féminine, il est évident que les filles qui jouissent en lâchant des jets immenses de pseudo cyprine (liquide sécrété par les glandes de Bartholin situées de chaque côté du vagin, en état d'excitation sexuelle) par vagues successives sont aussi « bidons » que les hommes qui éjaculent pendant 5 minutes… Les films pornos existent pour donner du fantasme et sont de plus en plus extrêmes dans leur scenario… .






Nouveau womanizer

articles sur les sextoys

img

TOUTES LES FEMMES PEUVENT ESSAYER

img

IL FAUT SE LACHER COMPLETEMENT

Ce mystère de l'éjaculat peut passer inaperçu chez certaine femmes, alors que chez d'autres, l'éjaculation s'accompagne d'un véritable jaillissement de liquide pouvant parfois atteindre un fort volume. Ce phénomène féminin peut se produire à plusieurs reprises pendant un rapport sexuel ou lors d’une séance de plaisir solo amenant un état d’excitation élevée.

Evidemment, chez certaines filles, surtout la première fois, cette soudaine pseudo- éjaculation peut être mal vécue, et la peur que cela arrive lors d’un rapport sexuel avec un homme qui ne le sais pas peut freiner l’envie…

L'éjaculation peut se produire sous la forme d'un simple écoulement de votre vagin ou d'un véritable jet plus ou moins puissant, ce qui a fourni matière aux films pornos d’en faire des tonnes. Cette particularité peut être ressentie comme une gêne ou au contraire comme le summum du plaisir, car en général au moment de ce cette expulsion, l’orgasme est à son paroxysme.

Les sexothérapeutes expliquent qu’à un moment précis de l’excitation sexuelle, il y a un lâché prise chez certaines femmes, au sens large alors que d’autres auront cette retenue qui va empêcher ce phénomène de se produire. Pourquoi je n’y arrive pas et pourquoi d’autres filles y parviennent ? Il est très difficile de le répondre à cette question, tant cela dépend de l’histoire propre à chacune.

Certaines femmes sont beaucoup moins accrochées aux tabous dus à leur éducation ou à tout autre chose tapie au fond d’elles, a alors que l’orgasme sauvage est recherché sans retenue par d’autres femmes.


img

LA BONNE TECHNIQUE DE MASTURBATION

Ceci confirme que si vous recherchez même inconsciemment à provoquer cette simili éjaculation et à prendre le temps de découvrir votre point G, cela doit être fait lors de plaisirs solitaires afin de se concentrer uniquement sur votre plaisir à vous, égoistement, pour ressentir chaque montée de plaisir et parvenir à l’excitation suprême qu’est ce moment unique.

Des techniques de masturbations féminines peuvent être appliquées, comme la recherche du point G, élément essentiel prérequis pour devenir une femme fontaine et profiter ainsi d’orgasmes violents. Même si ce n'est pas systématiquement lié, le massage du point G avec un vibro coudé amène plus vita à ue potentielle éjucalation (féminine).